• amandine ynna

Quand l'Art-Thérapie change la vie



Quand l'art-thérapie change la vie



Et si la pratique de l'art pouvait nous aider à aller mieux ? Depuis quelques années, l'art-thérapie commence à se faire connaître aux quatre coins du pays. Burn-out, addiction, choc post-traumatique, dépression, rééducation après un accident, anorexie…

L'Art-Thérapie s'adresse à tous, dans une démarche douce, active et créative.

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) qui a publié fin 2019 une étude scientifique sur les liens entre arts et santé, les activités culturelles et artistiques ont une influence positive sur notre bien-être.


« J'ai mis des choses vraiment intimes,que je n'aurais pas exprimées ailleurs,

même chez mon psy .»



Monique, 61 ans, Lyon


Ses premiers pas en art-thérapie.


"Je suis dans une instance de divorce depuis 6 ans extrêmement douloureuse. Ça m'a provoqué une grosse dépression jusqu'aux tentatives de suicide. Je me suis confiée à une amie artiste peintre et art-thérapeute, elle m'a dit de venir la voir", se souvient-elle. C'est sans conviction qu'Isabelle se rend à cette première séance, elle qui n'avait jamais peint de sa vie. Pourtant, c'est une révélation : "Les premières séances en peinture ont été tellement fortes ».


« Je sentais profondément que ça correspondait

à quelque chose en moi. »


Sous son pinceau naît une première œuvre qu'elle croit sombre et pessimiste. À travers le regard bienveillant de sa thérapeute, Isabelle perçoit les choses sous un nouveau jour, plus positif. "J'ai fait une dizaine de séances avec elle et c'est ce qui m'a probablement sauvée avec mes proches", rapporte-t-elle. Depuis, Isabelle n'a jamais abandonné la peinture.

Elle jette sur ses toiles sa souffrance et son désespoir dans un élan salvateur. Pour elle, l'art-thérapie se vit, sans jouer un rôle et "avec ses tripes".


"On vous pousse à vous dépasser en art-thérapie, c'est quelque chose de palpable. On est face à un miroir et il faut assumer. Quand on y arrive, on ne se retrouve pas, on se reconnaît. Parce que pour se retrouver, il faut s'être connu", avance Isabelle. Elle poursuit : "Ça nous fait comprendre qui on est, prendre du recul sur plein de choses, exprimer ce qu'on a en soi et avec quoi on n’est pas vraiment aligné". À travers l'art-thérapie, Isabelle a pu aller mieux, se découvrir un talent d'artiste et une passion pour la peinture.


« Ça m'a sauvé de mon burn-out »


L'objectif n'est pas de faire du beau ni même de faire de l'art mais de soigner une pathologie. Ce n'est pas la production qui compte mais ce qu'on va en déduire.


« Le simple fait de me poser et d'exprimer

ce que je ressentais suffisait à me soulager. »


Cf Lisa Back-NEON



L’Espace Psycho-Corporel propose d’accompagner enfants, adolescents, adultes et seniors présentant des troubles du comportement ou tout autres problématiques.

Grâce à l’outil artistique Mme Carton instaure une relation d’écoute et d’accompagnement au plus près de la personne afin de trouver simplement les ressources qui sommeille en elle.



L’Espace Psycho Corporel



49 vues0 commentaire